Interview Violent Solutions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Interview Violent Solutions

Message  Alexis le Lun 2 Juin - 20:38

http://www.vs-webzine.com/new.php
HERO OF THE DAY
Fort d'un bon 16/20 et 26 commentaires au sein même de ces pages, 2Unlimited (pas le groupe du duo d'Eurodance, mais l'album d'un autre duo, répondant au patronyme de PIN-UP WENT DOWN) a marqué les esprits... et c'est peu de le dire!

Toujours en duo, Asphodel et Alexis, les deux têtes de l'hydre "alternative female metal", répondent aux questions, idiotes ou pas, si typiques de Violent Solutions via une petite interview et proposent par la même occasion de faire gagner une copie de leur excellent disque, en répondant à la question "A quelle compilation française Pin-Up Went Down a t'il participé ?"


INTERVIEW

1 VS - Peux-tu nous présenter brièvement le groupe ?
Alexis : PUWD est la fusion de deux petits lutins. Malice et Artifice. Un matin, ils décidèrent de jouer une farce aux oreilles de Lee Barrett, un grand monsieur important à moustache qui parlait une langue bizarre. Je te laisse continuer Aspho. (rires)

Asphodel : Non, je m'en vais. Cela vaut mieux. Ça se donne ton truc ?

2 VS - Comment votre album a-t-il été accueilli par le public et les journalistes ?
Alexis : nous recevons chaque jour des messages de nouveaux fans ! L'accueil est très enthousiaste, ce qui revient le plus souvent c'est « Awesome » et « Crazy » (rires). Les chroniques sont vraiment excellentes aussi, prenez par exemple le fameux journal anglais «powerplay », on a un 10/10. C'est l'occasion pour Asphodel et moi de se déguiser en petites écolières, non ? Je suis sûr que le chanteur de Zuul FX aimerait nous mettre une petite fessée…

Asphodel : Effectivement, il a été très bien accueilli. C'est assez inespéré. Seule une partie de la presse allemande n'a pas compris le concept de la musique et a vu des points noirs où il n'y en avait pas, ou de la repompe quand il s'agissait de dénonciation ou a simplement détesté le métissage des genres, ce que je peux comprendre, et que j'accepte sans aucun souci. Quand bien même l'album reste facile d'accès, il déploie une palette de sonorités qui peuvent rebuter. Ce que j'ai eu du mal à supporter, c'est les préjugés sur le travail qui a été fait. Alors pour éviter à l'avenir les phrases débiles du style « PUWD a pompé Manson », soyons diplomates et répétons ensemble, pour la énième fois : NOUS DENONCONS GENTIMENT MANSON, QUI A REMPOMPE FAITH NO MORE. Ah, oui, et je vais rajouter aussi : TOUT A ETE FAIT PAR NOS PROPRES MOYENS, AUCUN SAMPLE N'A ETE REPIQUE AILLEURS, AUCUN ANIMAL N'A SOUFFERT DE DIARRHEE NI N'A ETE EGORGE, ET OUI, LE TITRE DE L'ALBUM EST UN CLIN D'ŒIL VOLONTAIRE. Et si quelqu'un a envie de faire signer une pétition pour que l'on intègre Metal Archives, qu'il soit remercié par avance. Le site a décrété que nous n'étions pas un groupe de métal, thread à l'appui, alors qu'il a accepté des groupes plus lovelove ou moins tordus que nous. Pour la pétition, je plaisantais, bien sûr. Par contre, oui, ils nous refusent.

3 VS - Quelle est votre méthode de composition ?
Alexis : Scotch, M&M's, guitare. Un grand classique. J'ouvre ma fenêtre et laisse rentrer le vent qui vient directement de l'Abbaye face à ma maison. Alors le temps s'arrête, comme dans Gladiator quand il passe sa main dans le blé. Alors Belzebuth me susurre à l'oreille ses pires diableries. (2 mois de stages avec Glenn Benton mrs dames)

Asphodel : Alexis compose la musique, et il me la soumet. Puis, le chant est composé. Nous sommes très complémentaires. Comme nous habitons à 700 km, l'un de l'autre, nous bossons par Internet, et nous enregistrons tout à la fin à Rouen. Rien de bien original en soi, par contre, cela ouvre des sacrées perspectives de bosser ainsi. On est plus productif, moins timide…

4 VS – Pour la production, ça s’est passé comment ?
Alexis : j'ai produit le disque dans mon studio, « Esthete Studio », enregistré, mixé et masterisé, sauf 3 titres du disque à Acces digital studio à Rouen. J'ai redécouvert ce que souffrance signifiait. Femme de ménage aussi. Migraine aussi tiens.

Asphodel : Te plains pas, t'accouchera jamais.


5 VS - Comment a été réalisée la pochette ? L'artiste a-t-il travaillé à partir des paroles ou d'une version de l'album ?
Asphodel : C'est Sect Metastazis qui a réalisé la pochette. Nous lui avons commandé cette pochette en lui donnant juste quelques mots-clés, genre « c'est blanc, c'est épuré, c'est un peu jardin japonais, publicité, communication, nu, etc. » Il nous a pondu la pochette, et nous avons adoré le côté design et naturel. Ensuite, j'ai fait l'intérieur, en essayant de conserver l'esprit au maximum.

6 VS - Vous préférez le studio ou les concerts ?
Alexis : j'aime les deux. Le studio te permet d'aller au bout de la recherche, de la propreté. C'est un travail d'artisanat, de bûcheron des montagnes, je dirais même quasiment de fromager, qui pétrit, qui sent, qui transpire son produit, qui nourrit au sein son œuvre, jusqu'à maturation, floraison et éclosion. Sur scène, c'est bien entendu le narcissisme dans toute son ampleur qui s'exprime, cette électricité nymphomane entre le public et un artiste, cette alchimie sexuelle entre la grosse caisse et la basse…

Asphodel : Studio/Concert, rien à voir en ce qui me concerne. J'aime les deux également. Le studio, c'est se racler l'intérieur pour en faire une sculpture. Le live, c'est expliquer la sculpture.

7 VS - Meilleur souvenir de concert ?
Alexis : Le brutal Assault festival 2006 avec CinC.

Asphodel : Mon premier duo avec The Old Dead Tree sur « It's the same for everyone ».

8 VS - ...et celui qui vous a le plus marqué ?
Alexis : Je me permets une petite parabole en citant un spectacle de danse moderne : « Sombrero » de Découflé, avec la musique de Brian Eno. Une très grande leçon d'humilité. Chorégraphies, musique incroyable, humour, théâtre, on trouve de tout dans ce genre de spectacles. Je me permets juste de citer un groupe rouennais que les doomeux connaissent bien : Ataraxie. Je crois que ce groupe « poutre ». Oui, c'est cela, des « maîtres poutriers ».

Asphodel : Sleepytime Gorilla Museum à Mulhouse en 2007, et « Les Loups» de Serge Reggiani chanté par Juliette. J'ai vu une brouette de concerts, mais voir Sleepytime a été une révélation sensorielle et émotionnelle. Quant à entendre Juliette à cappella sur cette chanson…

9 VS - Où trouvez-vous l'inspiration pour la musique / les paroles ?
Alexis : je suis dans une salle de cinéma immense dotée d'une puissance sonore incroyable, un film passe et je dois composer la B.O. Le but est de ne pas avoir honte de ce qui passe. Tu dois être fier. Les spectateurs frissonnent, tu es fier, tu pleures, tu tapes du pied, ça cartonne. Voilà ma méthode.

Asphodel : Sur ce point-là, Alexis et moi sommes complètement différents. Il a une sorte d'approche de producteur, j'ai une approche d'actrice, ou de malade mentale. Je me creuse, je me consulte. Je parle de choses dites « vécues » et tente une analyse plutôt cynique en évitant les chouineries et les « Oh mon dieu comme l'amourrrrr est doulourrrrreux, comme les sentiments ça me fait pleurrrrer les z'yeuuuuuux! ». Et puis, il y a la psychiatrie, il y a les visions cinématographiques à la Guy Maddin, il y a l'exagération, toutes ces petites choses qui me font voir PUWD comme une cantatrice barbue dont les seins lourds s'affaissent sur des genoux cagneux, et dont les bras et la gorge de lait se couvrent d'une pellicule de crasse. Et puis, elle parle bien, comme une bourgeoise, mais fait mal les liaisons, hoquette et croit briller en société, alors qu'elle n'a plus l'électricité à tous les étages.

10 VS - Quelles sont vos influences musicales et / ou extramusicales (romans,BD…) ?
Alexis : System Of A Down, Machine Head, Faith No More, Devin Townsend, Metallica, Testament, In Flames sont mes groupes préférés dans le genre Métal. Mais comme je l'ai dit plus haut, j'apprécie beaucoup le cinéma de Tim Burton à Sofia Coppola…

Asphodel : J'aime Guy Maddin, Larcenet, Debeurme, les jeux vidéos, la psychiatrie, et je compte sur ce bon vieux vécu pour m'offrir de nouvelles perspectives d'écriture. Musicalement, j'aime tellement de choses qu'il m'est difficile de tout noter. Ça passe par toute la panoplie de metal (savf le trve black metôôl dont je ne svis pas très govrmande, à qvelqves exceptions près, et le heavy couilles brisées), mais aussi par du post-rock, par pas mal de styles finissant par –core, par des artistes morts et enterrés depuis l'invention des hanches en plastique… Jacques Brel, les chanteuses/chanteurs du début du siècle, CocoRosie, Kiiiiiii, Pistol Valve, Kokia, Sigur Ros, Mogwai… Et Juliette… Sanseverino… Klaktonklown…

11 VS - Projets à court terme / long terme ?
Alexis : Recevoir des propositions de concert intéressantes. Composer le deuxième album, qui sera –vous vous en doutez, encore meilleur, avec plus de grosse caisse bien entendu – Ah Ah Ah

Asphodel : Aller encore plus loin vocalement avec Pin-Up, sortir un album avec Penumbra, et finir mes projets de scénarios de BD.

12 VS - Connaissez-vous des groupes namibiens?
Alexis : Non. Tu vois Asphodel, je savais que VS nous avait envoyé leur Thierry Becaro.

Asphodel : Ah non, pas la boule noire ! Sinon, pour le metal namibien, je n'en connaissais pas jusqu'à ce que Google, notre ami à tous, m'indique avec un sourire vainqueur et des applause en rafale, que oui, y'en a plein des groupes de Namibie, et que tu peux même aller regarder là : http://africaheavymetal.canalblog.com/archives/metal_afrique/index.html

13 VS - Irez-vous au concert de SCORPIONS au Zénith de Dijon le 18 mai prochain ?
Alexis : Aller voir des légendes pareilles, je serais heureux d'y aller. Je ne sais pas si ça fait très branché de dire ça, mais je m'en contrefiche. J'adorais leur disque « Savage amusement ». Et puis une carrière pareille, rendez-vous compte. Ils ont l'âge de mon père. Total respect.

Asphodel : Non. Scorpions, ce n'est pas ma tasse de thé. Je ne suis pas très légendes de la musique, en fait.

14 VS - Merci d'avoir répondu à nos questions! Avez-vous quelque chose à dire à nos lecteurs ?
Alexis : PUWD, retenez ce nom et foncez sur notre espace inter-floral.

Asphodel : Merci à tous d'avoir lu ces quelques lignes, et merci aussi pour le soutien régulièrement manifesté sur internet. Les groupes français ont vraiment besoin de ne plus être boudés par leur propre pays, et c'est loin d'être encore gagné! A très vite, onzerodeguèn!
avatar
Alexis
Admin

Masculin
Nombre de messages : 431
Age : 38
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pinupwentdown.your-talk.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum