Musicwaves PART II

Aller en bas

Musicwaves PART II

Message  Alexis le Lun 21 Juil - 14:11

Ping Ping : On parle de votre avenir ? Quelles sont vos objectifs à court, moyen et long terme ?
Alexis : Faire de la scène, et écrire un deuxième album.

Asphodel : Me remettre d’une période creuse, et tester PUWD en live. Encore une fois, je vais être moi.

Ping Ping : Comment arrivez-vous à concilier vos vies professionnelles ?
Alexis : PUWD n’en est pas encore au stade d’Iron Maiden donc tout va bien (Rires)

Asphodel : Je n’ai plus de vie professionnelle, donc tout va bien, hahaha ! Je viens de perdre mon emploi.

Ping Ping : Je crois savoir que vous résidez à des distances assez éloignés l’un de l’autre : comment s’est passé l’enregistrement : en live ou comme beaucoup de super projet via les nouvelles technologies ?
Alexis : Nous nous sommes rencontrés quelques fois pour travailler, mais la plupart de la construction s’est fait par internet en effet.

Asphodel : Et vive le téléphone gratuit !

Ping Ping : A propos de nouvelles technologies : que pensez-vous d’Internet ? Ses inconvénients (téléchargement illégal…) avantages (promotion grâce à des sites comme Music Waves) ?
Alexis : Je pense que le disque vit ses dernières années et j’ai un problème avec ça. Le public et les jeunes en particulier doivent se rendre compte que faire de la musique est un métier.
Le temps que j’ai passé à composer, à enregistrer, c’est du temps pendant lequel je n’ai pas gagné ma vie. Donc si le public veut écouter de la musique de qualité, il faut permettre aux artistes de vivre convenablement. Sinon le danger est que la musique va devenir « amateur », que les groupes vont pulluler, et qu’on ne distinguera plus les bons dans la masse.
C’est déjà un peu le cas actuellement. Chaque petit musicien a son myspace, fait écouter sa musique alors que ça n’en vaut pas forcément la peine.
La musique est un art, ce n’est pas un produit de consommation comme du papier hygiénique. Quand on achète un cd, on récompense l’artiste qui a travaillé et on l’écoute avec attention. Le mp3 déforme le son et est devenu une denrée périssable que l’on zappe.

Asphodel : J’aime bien comptabiliser le nombre de sites (surtout russes et roumains) où l’on peut trouver notre album en téléchargement gratuit. Ca fout les boules.
Brasser des sous n’est pas le but, mais banaliser le vécu autour d’un album est terrible pour un groupe. Et le téléchargement est une façon d’anonymiser l’artiste.

Ping Ping : Question « Lost », votre avion se crashe sur une île déserte mais le scénariste est sympa, il vous laisse 3 albums dans votre valise : lesquels ?
Alexis : Le Requiem de Mozart, un best-of de The Police et « Vulgar Display of Power » de Pantera.

Asphodel : Tant que ce n’est pas le scénariste d’un jeu vidéo français dont je ne citerai pas le nom, je prends. Et je te carotte derechef : L’album « Le Combat Ordinaire t1 » de Manu Larcenet, « Takk » de Sigur Ros, « Toxicity » de SOAD. Je hais cette question, j’ai l’impression d’avoir trahi mes autres albums.

Ping Ping : Si vous deviez choisir un titre pour faire découvrir ta musique à un néophyte vous choisiriez lequel et pourquoi ?
Alexis : « Cadavre Exquis » car c’est le titre le plus fou de l’album.



Asphodel : Pareil !

Ping Ping : Que vouliez-vous faire quand vous étiez gamin ?
Alexis : Batteur de Metallica (Rires)

Asphodel : Chanteuse et écrivain.

Ping Ping : Etes-vous fiers de ce que vous êtes devenus ?
Alexis : Pas encore, je vis de ma musique, je donne des cours, mais ce n’est pas parce qu’on sort un disque qu’on est une vedette, loin de là. J’ai chaque jour des inquiétudes et je pense que c’est difficile d’être musicien de nos jours. Mais je suis fier de notre disque et soulagé d’avoir réussi à le sortir.

Asphodel : Je suis fière de ne pas être devenue pire, surtout.
Je ne demande pas la lune, je ne demande pas une discographie de malade. En fait, je ne parle pas de fierté, mais de joie. Je suis heureuse d’avoir la capacité de chanter, je suis heureuse de faire ce que je fais, et que ça marche ou que ça ne marche pas, je m’en tape un petit peu.
L’important est d’aller au bout de soi-même, de se créer des micro-buts plutôt que de courir après l’irréalisable, et de se donner les moyens d’y arriver. Je ne suis pas quelqu’un d’ambitieux. J’ai trop peur de plein de choses pour l’être. Mais aller au bout de mes micros-rêves, avec mes micro-armes est la plus belle chose qui puisse m’arriver. C’est gagner aussi la compétition contre moi qui me rend heureuse. A force, je me fais moins peur.

Ping Ping : Asphodel tu dois savoir que dans chaque grenouille se cache un prince charmant : es-tu prête à m’embrasser pour découvrir celui qui sommeille en moi ?
Asphodel : Oui, si tu me promets de ne pas péter. Mais je dois te prévenir que j’ai déjà un prince charmant !

Ping Ping : Avant de finir, que voudriez-vous dire aux lecteurs de Music Waves ?
Alexis : Venez-vous inscrire sur notre forum, soutenez la scène française !

Asphodel : Merci Ping-Ping, avant toute chose ! Et merci à vous d’être présents !
avatar
Alexis
Admin

Masculin
Nombre de messages : 431
Age : 38
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pinupwentdown.your-talk.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum