Decibles Storm

Aller en bas

Decibles Storm

Message  Alexis le Lun 16 Fév - 21:16

http://www.decibels-storm.com/interviews/pin-up-went-down--interview--2009.htm

“2 unlimited” est sorti en mars 2008, et ceux qui ne l'ont pas feraient mieux de se le procurer rapidement, d'autant plus que son successeur “342” est en préparation. On parle de qui ? Mais de Pin Up went Down bien sûr !!!
Duo formé par Alexis Damien et Asphodel, dont l'originalité et la volupté de leur musique me laissent encore tout retourné, Pin Up Went Down est à la musique ce que Dali est à la peinture. Découverte inopinée lors de mes errances nocturnes sur la toile, ce groupe a suscité un intérêt immédiat à tel point qu'une interview était inévitable. Entretien donc avec Alexis...par Arzhu - janvier 2009.Alors tout d'abord salut, présente nous un peu Pin-Up Went Down... D'où vient ce nom assez particulier, de quels horizons musicaux viennent les membres, quand a-t-il été formé... ? Je sais que tu a joué dans Carnival In Coal/Wormfood qui sont des groupes atypiques, et qu'Asphodel est aussi dans Penumbra...

Salut Arzhu !
Pin-up Went Down signifie la pin-up déchue, tombée de son piédestal, la déchéance après la gloire comme Marilyn, etc… Asphodel et moi nous sommes rencontrés par les groupes communs que nous fréquentions.
L’idée de créer un groupe à chant féminin hors des clichés habituels gothiques nous taraudait tous les deux. Avec de la violence, du pistou et de la gouaille.

Asphodel a l'air d'être, au vu des interviews que j'ai pu lire ou entendre, quelqu'un de très sympathique qui aime pas mal l'humour, et qui est surtout très talentueuse ne l'oublions pas. Elle s'est investie pas mal dans le projet, et avec la personnalité qu'elle a vous avez dû passer quelques moments mémorables pendant les repèts ou l'enregistrement, ça devait être l'osmose... Comment en es-tu arrivé à travaillé avec elle finalement ?

Asphodel est effectivement un personnage. Elle s’est totalement investie dans le disque, avec des personnages, des tonalités incroyables. Je vous assure pour ceux qui n’ont pas écouté notre disque, que l’on est loin des miaulements habituels. Les filles ont leur place dans le metal tout comme dans le rock. Mais ça on le savait déjà avec des chanteuses comme Skin ou Bjork !!!

Nous travaillons à distance, et cela donne des avantages et des inconvénients. Avantages : je peaufine la musique et lui donne un sens, même sans paroles. Inconvénient : c’est parfois déstabilisant humainement.

Comment vous avez procédé pour l'enregistrement, vous vous êtes vus souvent où cela a été la croix et la bannière ? Tu avais créé toute la musique et Asphodel n'avait plus qu'à écrire les paroles et poser ses parties vocales ?

Absolument. Les ¾ de la musique étaient écrits, nous avons fait une session pour poser les préprods de chant, puis le reste par internet.

Musicalement vous vous sentez proche de qui et comment qualifies-tu votre musique car tu prends tes sources autant dans le Metal que dans la musique funky ou jazz et j'en passe ? Les groupes comme Faith No More, Mr Bungle sont ils pour toi des formations importantes qui ont fait partie de ton horizon musical ? et côté Jazz t'écoutes quoi ?

Nous aimons la dynamique, l’énergie du metal. Mais j’insiste sur un point, nous essayons avec Pin-up de métisser toutes les sonorités qui nous viennent à l’esprit, et que l’on serait capable de jouer.
Faith No More est une référence absolue. Je regrette que la scène metal devienne de plus en plus sectaire et s’engouffre dans la course à la violence. On manque de groupes qui explorent des pistes mélodiques. En ce moment j’ai découvert Santogold par exemple, une chanteuse soul-electro américaine. Ca m’inspire.
Niveau jazz, j’ai beaucoup écouté Billy Cobham, Return to forever, Chick Corea, etc…, c’est plus de jazz rock en fait.

J'ai lu justement que tu avais joué dans des formations de jazz-rock et de jazz, ce style à l'air de prendre une grosse partie de ton espace musical, pourquoi ne pas vouloir te faire un album jazz sans influence metal ? A moins que tu aies déjà cela en tête, voire que tu l'as déjà fait ?

J’ai effectivement réalisé des maquettes dans ce style, et beaucoup de concerts. Mais pour percer dans ce style, il ne suffit pas de faire poum poum tchac. Seule l’élite des musiciens peut se permettre de vivre de cette musique, et comme tu le sais je ne suis pas André Ceccarelli…

Avec Pin-up Went Down tu peux créer tout ce dont tu as envie, sans avoir de compte à rendre, ce sentiment de liberté est-il important pour toi ? Est-ce qu'à l'avenir tu pourrais refaire partie d'un groupe ou vu la tournure que prennent les choses tu as bien l'intention de continuer dans cette voie de compositeur seul ?

Tu soulèves un point très important, à savoir la liberté. Dans Pin-up je me sens plus comme un plasticien. J’ai dans mes amis plusieurs plasticiens, tous très narcissiques, mais totalement investis dans leur art. Pétrir le son, inventer, corriger, décider, c’est ce que j’aime faire définitivement. Avec mes limites. Mais c’est dans un cadre qu’on peut trouver les plus grandes libertés.
Mais bien sûr je continue de jouer avec d’autres musiciens, c’est vital.

Les groupes cités, avec aussi Carnival In Coal et Wormfood ont ouvert pas mal de portes dans un style hyper barré, très éclectique qui permet de s'adonner à toutes sortes d'expérimentations et se faire vraiment plaisir, qu'est ce que tu en penses ?

Wormfood, sur France, n’est pas barré musicalement, mais dérangeant dans les textes. Timmy Zecevic qui n’est plus dans le groupe avait amené à l’époque quelques arrangements de cordes et des sortes de Ricercari vocaux. Quant à Carnival, là effectivement ils ont poussé le vice non seulement dans les textes mais aussi dans les tempos, dans l’humour, dans les ambiances, le métissage. C’est un groupe résolument barré, déclaré et assumé comme tel et cela est justifié.

Il y a aussi un groupe assez spécial qui a sorti son album chez Ascendance Records, comme vous, c'est Akphaezya, tu dois donc connaître forcément ?

Oui, ils sont talentueux, et c’est effectivement très particulier. Plus sinueux que Pin-up me semble t’il !
Ils doivent sortir eux aussi un album cette année.

Bon, « 2 unlimited » est votre premier album, comment tu l'as composé ? Tu as tout fait tout seul, cela t'as pris combien de temps et comment il t'est venu à l'esprit de mélanger ce genre de musiques sur un seul album ?

Oui j’ai du mangé beaucoup de laxatifs, je me suis mis beaucoup de suppositoires, j’ai usé beaucoup de baguettes, beaucoup de temps, j’ai essayé de rentrer dans un état d’esprit un peu expressionniste surréaliste, et me suis fait une tonsure…(rires)

Et ce titre « 2 Unlimited » c'est quoi ? Car comme tout ceux qui sont autour de la trentaine ou juste un peu après comme moi, pensent immédiatement au groupe de dance des années 90's, et je suppose que la finalité d'un tel titre doit être plus subtile, certainement en rapport avec votre duo...

Et bien non. Nous sommes deux débiles, et on voulait vous le montrer. C’est juste en hommage à ce groupe exceptionnel qui a révolutionné l’histoire de la musique.

En plus vous avez pris une pochette qui est à des années-lumière des pochettes du metal, c'est justement pour montrer que Pin-Up Went Down peut toucher tout le monde sans forcément être metal ?

En quelque sorte. C’est un pastiche de publicité de parfum. Tu peux y voir un toy si tu veux, mais ce n’est qu’une bouteille de parfum. Mais je voudrais juste signaler que ce n’est pas parce qu’on fait du metal qu’on est obligé de répondre à tous les clichés. Mais cela ne veut pas dire non plus que l’on aime pas les groupes typiques du genre, do you see what I mean ?

Comme tout chanteur (et ici chanteuse), les paroles pour Asphodel sont primordiales, et la voix sert véritablement à matérialiser les émotions qui peuvent manquer à l'écriture ou à la lecture d'un texte. Elle y a mis des histoires très personnelles sauf pour ton thème de taxidermie ! Comment cela a-t-il été géré ? Car lorsque tu as écrit la musique tu avais sans doute une idée de ce dont à quoi pouvait correspondre telle ou telle chanson, et Asphodel lorsque elle a commencé à écrire ses textes et ses lignes vocales, a peut-être eu une autre idée des thèmes qui n'était pas forcément la tienne au départ (je ne sais pas si je me fais bien comprendre!!). A l'arrivée, est-ce que lorsque tu écoutes les paroles d'Asphodel sur les morceaux, (indépendamment des lignes vocales), tu trouves que ses textes correspondent à l'ambiance que tu aurais voulu ?

Disons qu'en composant je matérialise des émotions nues, très nature et découverte, du genre comme quand tu trempes ton pénis dans de l’eau mentholée…ou que tu inspires profondément de la bruyère de haute montagne. Bref je vis dans une sorte d’idéal totalement débile.
Asphodel a libre chant et c’est beaucoup mieux ainsi, elle trouve ses propres émotions et vit ses personnages en différé.

Le chant est véritablement un instrument chez Pin-up Went Down, on peut dire que le travail d'Asphodel amplifie le côté barré de tes compositions dans des variantes vocales impressionnantes, même si tu connaissais déjà son chant avant de vraiment travailler avec elle sur PUWD, tu t'attendais à un tel résultat ?

Non. Elle m’a bluffé, et d’ailleurs pour « 342 », il faut vous attendre à du lourd. Elle amplifie effectivement l’originalité des compositions. Car faire un arrangement barré à tout bout de chant serait too much.

Vous avez dit lors d'une interview que beaucoup de fans de metal extrême (mais pas tous hein ?) n'osent pas avouer qu'ils ne comprennent pas les chansons sans avoir les textes sous les yeux. Ce qui est vrai de toute façon... Et que la phrase en français dans « Serie Z 2 », leur est un peu dédiée quelque part. Ok, mais puisque vous savez qu'on a du mal à comprendre, pourquoi ne pas avoir mis les textes des chansons sur l'album ?
Heiiiiin, pourquooooooi ?

Parce que l’on n’avait pas la place de tout mettre, mais ce sera corrigé sur 342 !!
Et puis tout le monde a internet, allez voir sur le forum de Pin-up !!

Encore une petite parenthèse sur le chant, justement les textes ont toujours été importants en France, par forcément dans le metal, mais dans la plupart des styles de musique en général. Je veux dire que les artistes Français, font la plupart du temps des chansons dont les textes veulent dire quelque chose et qui sont recherchés, travaillés... Alors que beaucoup de chansons de variété internationale qui ont fait le tour du monde et qui se sont vendues à des millions d'exemplaires, américaines en l'occurrence, ont souvent des textes plutôt creux, notamment des chansons d'amour en priorité... Tu en penses quoi ?

Effectivement, si on traduit « Rock you like a hurricane » on pisse de rire. Asphodel a écrit des textes qui ont du sens et c’est tant mieux. Elle parle d’elle à travers des métaphores, je vous encourage à lire ses textes.

Ascendance Records a l'air d'être un label qui tient bien la route, en plus ils semblent bien apprécier les groupes qui sortent de l'ordinaire et puis Lee Barrett n'est pas né d'hier puisqu'il il est fondateur de Candleligth Records, ex-Extreme noise Terror et ex-To Mera je crois... .Comment vous en êtes arrivés à signer avec eux ?

On les a beaucoup beaucoup sucés ! C’est le secret !
C’est un label de Rosbeefs passionnés, bien saignants et bien assaisonnés. Et puis il faut rappeler que sortir un disque en 2008 tient de l’acharnement.

J'en reviens à votre style musique, c'est quoi pour toi, c'est l'avenir du Metal ? Déjà avec Carnival In Coal et Wormfood, cette musique avait fait un grand pas, le futur est-il dans l'ouverture vers d'autres styles de musique ? Ce qui en arrivera à banaliser la musique extrême, aux Etats-Unis le Metal étant depuis longtemps appelé « Rock »... .Ce n'est ni une critique ni un bilan c'est simplement pour dire qu'avec cette musique hybride, le Metal entrera dans beaucoup plus de foyers...

Oula, nous faisons juste notre trip, nous n’avons pas l’audace de donner des leçons à qui que soit, ni au public, ni aux musiciens. Si notre groupe plait et engrange des vocations, j’en serais très fier, mais c’est tout.
En revanche je souhaiterais que le metal ne s’étouffe pas et que le public accepte la variété des genres.

J'en reviens au côté jazz groovy encore une fois, tu t'es entouré d'artistes beaucoup plus proches de la scène jazz-rock que metal comme David Defillon, Maxime Hostert, tu n'as pas trouvé ce que tu voulais dans les musiciens de metal ?

Pour les concerts, j’ai d’abord appelé mes connaissances. Jouer Pin-up n’est effectivement pas évident car il faut groover et avoir du Mojo. C’est leur cas.

J'ai trouvé sur l'album que les chansons du dernier quart à partir de « Feat.Me/Feat.Us » étaient beaucoup plus profondes et moins déjantées que le reste de l'album, plus sombres voire plus sérieuses, c'est voulu ou alors ce n'est que mon propre constat ?

Oui on voulait créer une sorte d’effet Kiss Cool, ou profiteroles, comme tu veux… Le froid, le chaud…

Vous avez déjà un autre album de prévu pour 2009 il me semble non ? Vous êtes en train de le composer, c'est hyper rapide comme action, tu ne trouves pas ? Il devrait sortir quand ? A priori vous avez déjà trouvé un titre « 342 », c'est définitif ?

A priori oui. Non car tu oublies qu’il y a eu un délai entre la session de composition de « 2 Unlimited » et sa sortie. « 342 » sortira à la rentrée, ce sera le deuxième effet Kiss Cool.

Il sera alors comment musicalement, très proche de ce premier album ou encore plus expérimental ? Vraisemblablement il va y avoir des guests de prévu, il y aura qui ?

Alors il y aura Antoine de the Elektrocution, David de Destinity, peut-être Blaise d’Unexpect, et un autre mystérieux héros.
Il y aura un morceau tribal, une radioheaderie, du trash, du sexe, du barré, de la ballade qui constipe, et du thrash old school.

Ton frère Nico va bosser avec vous, je suppose que c'est plus facile de bosser en famille qu'avec des personnes extérieures, il doit y avoir plus de complicité et c'est sans doute plus facile de discuter des choses qui ne vont pas dans telle ou telle partie sans avoir à penser de ne pas froisser... .C'est qui le plus vieux hein ?

Bosser avec mon frère est l’un des plus grands moments de ma vie, c’est aussi simple que ça. Quand on est tous les deux, je me sens invincible et heureux. J’espère que le résultat vous plaira. La jeunesse c’est dans la tête.

Et la scène ? Vous avez tourné un peu pour la promotion de l'album ?

Hélas Non. Rien ne se dégage pour le moment, peut-être un concert à Lyon en Juin 2009.

Bon, merci beaucoup pour le temps passé, voici que se termine cette interview je te laisse clore le débat, et à bientôt pour « 342 »... .

Merci infiniment de ton soutien.
Si vous voulez aider notre groupe et notre label, pour que l’on continue à soritr des disques de qualité, achetez notre album à 9,99 € sur la page myspace d’ascendance records.
avatar
Alexis
Admin

Masculin
Nombre de messages : 431
Age : 39
Date d'inscription : 20/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://pinupwentdown.your-talk.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum